Ce que votre trou de beigne préféré révèle sur vous

$ (1).jpeg

Le négligé

  • Remet les mêmes bas que la veille en les r’virant de bord. 

  • A toujours un pot de crème hydratante Saint-Yves aux fruits tropicaux suspicieusement placé sur sa table de chevet.

  • Mange le hummus de ses colocs en prenant bien soin d’en égaliser la surface avec le derrière d’un couteau pour dissimuler son passage. 

  • Répète à qui veut bien l’entendre que le CBD peut favoriser la croissance de nouvelles cellules dans le cerveau.

  • Jamais bien loin d’un gros pot de peanuts Kirkland acheté au Costco.

 
$ (3).jpeg

La toujours willing

  • Emballe ses cadeaux avec la couleur Pantone de l’année. 

  • N’est pas enceinte mais va quand même dans des cours de yoga prénatal pour “embrace le vibe”. 

  • Sa lubie du moment : faire des glaçons avec du rosé. 

  • A trafiqué ses papiers pour pouvoir payer la carte OPUS au prix étudiant.

  • Adore se mettre sur le petit pont devant le Splash à la Ronde pour se faire éclabousser.

  • Souvent aperçue en train de manger de la crème glacée cerise noire en écoutant Amélie Poulin sur le sofa de la personne chez qui elle squatte.

 
$ (4).jpeg

Le “gentlemen”

  • Boit son whisky sur glace parce qu’il a vu 2 épisodes de Mad Men.

  • Cire ses souliers Aldo en se sentant comme un loup de Wall Street. 

  • Agence ses capsules Nespresso avec son humeur. 

  • Aime bien rappeler à tout le monde que les affaires vont bien parce qu’il a fait 40$ en un an avec des actions Paco Rabanne.

  • Considère que la galanterie se perd. 

  • Achète des billets pour Drake un an d’avance, les revends dix piastres de plus la veille du show.

 
$.jpeg

L’artiste incompris

  • Rentre dans les boutiques de linge neuf, essaye le même morceau en quatre tailles différentes... pour finalement dire à la vendeuse surmenée qu’il achète juste en friperie.

  • Porte constamment un chandail troué de Sonic Youth. A jamais écouté une christie de toune de Sonic Youth.

  • Loue des chalets pour écrire, passe son temps à publier des stories Instagram sur son processus de création.

  • Se lave les cheveux avec un savant mélange de vinaigre de cidre de pomme et de bicarbonate de soude.

  • Prend jamais de tes nouvelles sauf si c’est pour t’inviter à aller voir sa plus récente création au Fringe.

  • Se désole du fait que Compostelle soit vraiment mais vraiment rendu une destination touristique.

 
$ (2).jpeg

Le plate rare

  • Soupe à 16h55, ferme les rideaux à 18h30. 

  • Adore le côté interactif de La Presse +

  • Son idée d’une p’tite folie : écouter deux épisodes de Downton Abbey back à back. 

  • Toujours le premier à vouloir organiser des soirées d’amis…

  • ...passe la soirée à tapoter le genoux de sa douce moitié pour lui faire comprendre qu’il faudrait penser à faire un boutte. 

  • Va toujours demander au barista s’il est possible de baisser la musique “juste une p’tite affaire”

  • Se réjouit quand on lui sert une assiette bien chaude au Vieux-Duluth.


 
tims16-e1510240925157 (1).jpg

Le perfectionniste

  • Aime rappeler à tout le monde que “la base de l’économie c’est l’offre et la demande”

  • Ses polos Lacoste sont disposés dans son garde-robe de manière à former un arc-en-ciel de couleur. 

  • Se brosse les dents frénétiquement, suivant le principe voulant que “si la gencive saigne pas, la job est pas finie”. 

  • On peut généralement le voir avec un exemplaire de la biographie de Steve Jobs à la main. 

  • Se sent comme un fin connaisseur de la race humaine depuis qu’il a surligné un passage du prologue de l’essai Sapiens

  • Sait faire six noeuds de cravate différents.

  • Binge La Casa de Papel et Narco après ses shifts chez Banque Laurentienne 

Oui Manon